Des dictées en autonomie

Je prends le temps dans cet article de détailler mon organisation pour ce qui est des dictées autonomes. Ce n’est pas parfait bien évidemment mais cela tourne bien dans ma classe et j’ai l’impression, peut être pas objective, que mes élèves progressent.

La réalisation d’une dictée se déroule en 5 temps :

Découverte ou révision d’une notion + Entraînement – le mardi

En classe, par groupe, les élèves découvrent ou revoient une notion d’orthographe, avec moi ou en autonomie avec le plus souvent une activité de manipulation. Ils copient la trace écrite ou fabriquent une carte mentale et s’exercent sur fiche ou dans leur cahier de brouillon.

Relecture de la leçon + exercice en ligne + mots à connaître – au choix dans la semaine ou le weekend

À la maison, seul, à l’aide de notre classeur numérique OneNote , l’élève prépare sa dictée. Relecture de la leçon, dictée des mots qui se trouveront dans la dictée en autonomie mais également un exercice à faire en ligne.

Réalisation de la dictée – le mardi d’après

L’élève prépare son cahier du jour et va chercher la dictée à faire dans le livre numérique contenant toutes les dictées de l’année. Il a besoin également d’un casque pour ne pas déranger les autres élèves. La classe est partagée en 3 groupes de couleurs (vert, orange, rouge). La longueur de la dictée diffère en fonction des groupes.

Clique ici pour accéder au ePub

Correction en binôme de la dictée avec outils

Je réalise une première correction le jour de la dictée où je marque d’une croix les erreurs et je note dans la marge le nombre de mots bien orthographiés. Les élèves, en groupe et à l’aide de tous les outils mis à leur disposition, corrigent au crayon à papier leurs erreurs (sans comparer leur cahier si possible). Je leur demande parfois de justifier leur correction en réalisant des twoutils que nous avons l’habitude rencontrer lors des twictées.

Exemple de twoutil

Correction en binôme avec texte sans erreur

Je réalise une seconde correction puis je demande aux élèves de corriger définitivement leurs dernières erreurs au stylo vert à l’aide d’un camarade mais surtout du texte. (Vous avez bien saisi par contre que je ne vous partagerai pas les textes qui sont la plupart repris de différents manuels ou bien inventés).

Comme mes élèves travaillent en ateliers autonomes les mardis et vendredis, c’est l’idéal pour travailler l’orthographe. Plus de détails dans mon billet sur mon fonctionnement en ateliers.

J’espère avoir été clair et n’avoir rien oublié. Cela ne révolutionne pas l’orthographe. D’autant plus que je souhaite changer la construction de mes leçons pour la rentrée 2019.

Un grand merci à Yann Houry pour l’idée de l’ePub de dictée avec Pages.

Bonnes vacances

8 commentaires sur « Des dictées en autonomie »

  1. Cest super intéressant (même si je n’ai pas encore ouvert le fichier epub) mais je retrouve tout ton fonctionnement semblable à celui découvert avec les ceintures. Ja sais que c’est un énorme boulot, très novateur… des pistes que je vais creuser avec mes propres dictées HDA de CM2…. Merci pour ce partage !

    J'aime

      1. Pas visibles sur le blog, je n’ai jamais partagé (ou 2 fois par des fidèles qui ont cherché fort) le fichier car je ne voulais pas les retrouver partout… Je te les envoie en MP si tu veux 🙂
        Les fiches HDA sont en revanche chez Mélimelune.

        J'aime

  2. Quelques questions, si tu as le temps de me répondre car je ne veux pas abuser…
    Le cahier numérique dont tu parles est réalisé sur e pub ? C’est gratuit ? Cela nécessite obligatoirement une connexion internet ou bien les enfants peuvent-ils le consulter hors connexion?
    As-tu fait un tuto sur cette appli (prise en main, fonctionnement) sur ton blog ?
    Merci pour toutes tes ressources!!!

    J'aime

    1. ePub est un format de partage. C’est le format le plus commun des livres numériques donc il est potentiellement consultable également sur liseuses ou autres. Ça permet de conserver l’audio et pourquoi pas vidéo. Le livre une fois chargé peut être consulté hors connexion.
      J’ai créé ce livre avec Pages (Bookcreator fait aussi le boulot) puis j’exporte en format .ePub dans l’application iBook ! Et voilà !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s