« jerevisealamaison.com » ferme ses portes..

Demain, le 9 juillet, le blog « jerevisealamaison.com » fermera ses portes après quelques années de bons et loyaux services.

Et cela pour la simple et bonne raison que la chaîne Youtube a pris de l’ampleur. J’ai constaté que le nombre de visites était très bas sur le blog alors que les vidéos dépassent les 10 000 vues sur Youtube.. L’intérêt de payer une vingtaine d’euros pour un nom de domaine n’est plus d’actualité.

Et puis je préfère tout faire passer par mon blog (unprofdzecoles.com ndlr) pour lequel je m’investis énormément mais également me concentrer sur la chaîne Youtube qui continuera à héberger des capsules ainsi que des tutos et démos d’applications iOS.

Si jamais vous aviez un lien vers « jerevisealamaison.com » pensez à le modifier par celui de la chaîne Youtube.

PS : Merci aux collègues qui m’ont soutenu sur ce blog et qui y ont participé.

MAJ : pour l’instant le blog reste accessible à l’adresse http://jerevisealamaison.wordpress.com

Publicités

Deux chaînes YouTube à suivre d’urgence !!!

Aujourd’hui, un peu de promo pour les chaînes Youtube de deux copains.

Celle du copain Nicolas Olivier, prof de musique dans le sud-ouest de la France, qui partage de manière ludique des astuces musicales en lien avec le numérique. Il révolutionne l’image que l’on se fait du prof de musique et de sa flûte à bec. A suivre d’urgence.

La Chaîne YouTube de Nicolas Oliver

Celle du copain François Lamoureux, prof des écoles dans le sud-ouest de la France, qui nous partage chaque semaine des astuces numériques pour faciliter le travail des enseignants mais aussi des élèves. Il se lance à fond dans sa chaîne Youtube et nous montre que les mots prof et youtubeur ne sont pas incompatibles. Si vous n’êtes pas encore abonnés, foncez vite le faire.

La chaîne de François Lamoureux « Explique moi encore »

Retour aux affaires

Ça y est, une année en maternelle pour moi qui n’en avais jamais fait, une superbe année facilitée par une aide maternelle au top ainsi que des locaux neufs vraiment très agréables (si si je vous assure ça y joue de travailler dans une belle classe).

Je suis heureux d’avoir fait cette année en moyenne section, cela m’a fait prendre conscience de l’énorme travail effectué en cycle 1, moi qui ne faisait que du cycle 3. Avoir travaillé en ateliers, différemment, c’est extrêmement enrichissant et c’est certain que cela aura un impact sur ma façon d’enseigner à nouveau en cycle 3.

Voilà, parce que les petits c’est super, mais ce n’est pas mon truc. Mes élèves étaient vraiment adorables, et nous avons passé, je le répète une fois de plus, une superbe année, mais non.. Il me manque quelque chose. Il me manque l’échange avec les élèves; la stimulation, l’émulation d’une classe de pré-ados.
Alors retour au cycle 3, et plus précisément en CM2. Pourquoi « retour aux affaires » car, après les avoir laissés de côté, je peux enfin donner suite à tous les projets que j’avais entrepris : la pédagogie inversée et l’évaluation par ceintures de compétences (pour les plus importants). Je vais également pouvoir me lancer dans la twictée, enfin !!!

De plus, l’année prochaine, j’aurai plaisir à utiliser un TBI et plusieurs iPads ! Le rêve pour travailler. Mais aussi, j’aurai comme collègue direct dans l’autre classe de CM2 un collègue ami (encore le rêve). Ce qui signifie projets communs, échanges, et classe découverte..

Bref, vous l’aurez compris, l’été risque d’être studieux, malgré le besoin de repos. Et j’attends avec impatience le mois de septembre..

Mais avant d’entamer une nouvelle année scolaire, il faut savoir couper, s’éloigner un peu de l’école, passer du temps en famille.. Alors bonnes vacances et on se retrouve fin août début septembre, prêt pour une nouvelle année.

BONNES_VACANCES

Merci

 

merci

Fin août, je disais ceci : « si tous mes abonnés me donnent 1€, je peux acheter 5 iPads pour mes élèves« . Aujourd’hui, grâce à vos dons, 210€ ont été récoltés, ce qui m’a permis d’acheter un iPad mini 2 tout neuf. Alors aux 30 généreux donateurs, je dis un grand MERCI.

Laurène Rossignol, Carole Ivance, François Chiesa, Stephane Tourneur, Guillaume Bourgin, Frédéric Dupont, Xavier Mouronvalle, Claire Marotine, Marie Bastie, Frédérique Barthelet, Gaelle NT, Christian Ducass, Véronique Favre, Loic Bonnas, Christelle Prince, Cathérine de Lasa, Marie Saunière, Anne Rodde, Christophe Le Gouelvouit, Séverin Vézilier, Catherine Maurine, Antonia Carriquiry, Soledad Messiaen, Celia Nguema, Romance Cornet, Delphine Guichard, Marie Sautori, Valérie Boucher, Carine Akpah, Emmanuel Quatrefages.

Hbz9bvfIYbp9ys28bURMxwbJss0

Fichier 03-10-2015 08 29 06 Edouard

Tout est parti d’un tweet..

Social media concept

 

Il y a quelques semaines, j’ai écris un tweet.. (avec une belle faute d’orthographe).

Capture d’écran 2015-08-16 à 14.46.57

 

Pour tout vous dire, cette idée m’est venue sous la douche, mais je n’ai pu m’empêcher de la tweeter.

Ce tweet a été repris par beaucoup de twamis dont Emmanuel (@e4fages) qui m’a convaincu de me lancer dans le crowdfunding. Aidé de Carine (@akcc74), c’était parti.

Capture d’écran 2015-08-16 à 14.42.49

 

Une cagnotte sur Leetchi.com était créée par Emmanuel (cliquez ici pour vous y rendre).

De nombreux abonnés souhaitaient faire un don, mais préféraient le faire via PayPal (ce que Leetchi ne permet pas). Du coup, pour satisfaire cette demande, j’ai mis en place un bouton PayPal sur le blog afin de leur faciliter la tâche.

Capture d’écran 2015-08-16 à 14.53.48

 

Et voilà, un grand merci à tous les généreux donateurs, vous êtes incroyables.

Du CM à la maternelle : le grand saut

Banner_emoCeux qui me suivent sur Twitter sont au courant, l’année prochaine, j’enseignerai en Moyenne Section de Maternelle.

J’ai enfin eu ma mutation qui me permet de quitter ma petite école rurale (100 élèves à 35 minutes de chez moi en voiture) et de rejoindre un groupe scolaire de centre ville (800 élèves à 15 minutes de chez moi à PIED).

Revers de la médaille, dernier arrivé, dernier servi, j’ai donc choisi un simple niveau de 24 élèves en Moyenne Section (sachant qu’au mois de Janvier, j’aurai une classe toute neuve que je vais pouvoir aménager à mon goût).

Voilà, c’est un grand changement pour moi, qui, à part quelques semaines à mes débuts, n’ai jamais enseigné en maternelle. Mais après 6 ans au cycle 3, j’avais envie/besoin de voir autre chose. Alors je ne sais pas si je ferai plus d’une année en maternelle (il y aura des possibilités de revenir en élémentaire l’année d’après), mais en tout cas j’ai bien envie de m’investir et de profiter de cette nouvelle expérience.

Bien sûr, je continuerai à partager mon expérience et autres sur le blog, et je ne délaisserai pas totalement le cycle 3 qui reste toujours très ancré en moi. Alors j’espère que vous viendrez toujours me lire.

Enfin, souhaitez moi bonne chance et BONNES VACANCES !!!!!

ob_b925c9_vacances-1302701486

La liberté d’expression est un droit

/home/wpcom/public_html/wp-content/blogs.dir/fbd/67439171/files/2015/01/img_0998.jpg

Interview par Educadis

Il y a quelques temps, j’ai été approché pour répondre à quelques questions sur ma vision des TICE dans l’enseignement par Educadis, un moteur de recherche des formations en ligne.
Voici cette interview (lien) :

[Interview] Edouard Vincent nous parle de sa vision des TICE

Les professeurs de tous niveaux font toujours beaucoup d’efforts pour rendre leurs classes vivantes et interactives, notamment en intégrant les TICE. Après les points de vue sur ce sujet de Romain Gibert et de Richard Cliche, c’est au tour d’Edouard Vincent de répondre à notre interview. En ce jour de rentrée scolaire, ce jeune professeur des écoles se définissant « complètement geek », qui partage son expérience sur son blog Un Prof Des Z’Écoles, décrit avec nous son point de vue sur la question.

Pouvez vous nous en dire plus à propos de vous et de votre parcours ?

Je m’appelle Edouard Vincent, je suis enseignant depuis 2008. Après un bac scientifique, j’ai obtenu une licence STAPS Education et motricité option premier degré. J’ai intégré ensuite l’IUFM. Après l’échec du concours, j’ai exercé en tant qu’éducateur sportif pendant une année, puis j’ai commencé à faire des remplacements dans les écoles privées. Et tout naturellement, j’ai repassé et obtenu le concours de professeur des écoles du privé. J’entame à la rentrée ma sixième année dans une classe de CM1-CM2 dans une école du Loiret.

Pourquoi vous êtes vous tourné vers les TICE et le numérique dans l’enseignement ?

Je suis moi même passionné de numérique et de nouvelles technologies. Etant à l’aise avec ce formidable outil et ayant pris conscience de toutes les possibilités possibles, je suis convaincu de son intégration dans l’enseignement au quotidien. Je me répète mais les possibilités sont infinies et mettent les élèves en situation de questionnement et de production. Cela favorise les apprentissages et permet une nouvelle approche pédagogique.

Quelle est selon vous l’importance actuelle de ces technologies pour les élèves ?

Les élèves sont de plus en plus baignés dans leur foyer par le numérique avec l’accès au web à partir des ordinateurs mais aussi surtout des smartphones, des tablettes voire des télévisions. L’omniprésence des réseaux sociaux dans leur vie est également à souligner.

Pensez-vous que les TICE représentent un nouveau moyen de motiver les élèves par l’interactivité ?

Effectivement, ces nouveaux supports et cette interactivité sont sources de motivation pour les élèves. Car ils rendent les élèves acteurs de leurs apprentissages.

Selon vous, quels sont les grands avantages des TICE en général ?

La simplicité, la rapidité, l’interactivité, l’aspect ludique et l’infinité de possibilités.

Et à l’opposé, qu’est-ce qui d’après vous peut limiter l’implantation des TICE aujourd’hui ?

Le faible équipement des écoles est un frein. La diabolisation des réseaux sociaux également. En dehors de cela, le manque de formation dans ce domaine des enseignants mais aussi le manque d’intérêt pour le numérique d’une grande partie du monde éducatif.

Comment pensez vous que les TICE doivent évoluer dans les années à venir ?

Il m’est difficile aujourd’hui d’entendre des enseignants utiliser le terme : « je vais en informatique ». Avoir une salle informatique est une chance mais le numérique doit être intégré au quotidien dans tous les domaines d’enseignement. On ne peut plus se contenter d’aller une heure par semaine en salle informatique pour taper un texte sous word et dire ensuite que l’on pratique les TICE. Il ne faut pas enclaver le numérique mais l’intégrer à la pratique quotidienne de la classe.

Quelle serait une récente initiative dans le monde des technologies de l’éducation qui vous a particulièrement marqué ? Pourquoi ?

Deux initiatives m’ont marqué, l’utilisation du réseau social Twitter avec les élèves au sein de la classe. Phénomène appelé « twittclasses ». Mais aussi les classes inversées.

Twitter pour permettre les échanges rapides entre les classes mais aussi redonner un intérêt à la production d’écrits des élèves. Ces derniers sont conscients qu’ils ne seront lus pas seulement par l’enseignant mais aussi par leurs pairs.

La classe inversée pour la prise en compte des différences des élèves. C’est une mise en place de la différenciation au sein de la classe. Initiative que je vais mettre en place dans ma classe cette année à travers mon second blog « jerevisealamaison.com » mais aussi en utilisant comme plateforme Evernote comme espace numérique de la classe.

Merci beaucoup à Edouard Vincent d’avoir accepté de répondre à ces questions pour mieux comprendre la vision d’un professeur qui n’hésite pas à mêler enseignement et numérique.

C’est la rentrée !!!!!!!!!

quiz_cest-la-rentree-_8897

 

Et oui, c’est la rentrée. Il est donc temps pour moi de vous présenter en quelques lignes ce à quoi j’ai travaillé tout l’été. Bien sur je détaillerai tout cela dans de prochains articles mais je voulais partager avec vous ma ligne directrice pour cette nouvelle année.

Ce que je mets en place cette année dans ma classe :

– Un recueil de poésies qui tranche avec les années précédentes où je choisissais moi même les textes. Cette année, ce sont les élèves qui sont acteurs et qui piochent les textes dans un recueil d’une soixantaine de poésies aux thèmes variés.

– Un plan de travail sur une à deux semaines que les élèves rempliront eux-mêmes. Dans un premier temps, c’est moi qui choisirai les items puis ensuite les élèves les plus autonomes le feront sans mon aide. Dans l’emploi du temps, une plage de travail personnalisé est aménagée chaque jour.

– Un espace de travail dans Evernote plus adapté. Avec le cahier de texte, les listes des mots, les dictées, les ceintures et un dossier personnel pour chaque élève. Sans oublier un espace dédié à ma classe inversée.

– Une classe inversée composé d’un espace dans Evernote avec le lien de la capsule, le lien du questionnaire, des exercices supplémentaires puis la carte mentale produite ensuite par les élèves.

– Un blog dédié aux capsules pour ma classe inversée mais aussi pour réviser : jereviseàlamaison.com

– Une nouvelle organisation en orthographe avec comme nouveauté majeure les dictées enregistrées vocalement dans Evernote.

– Une progression par ceintures. Projet lancé par le copain François Lamoureux et qui a mobilisé pas loin d’une dizaine d’enseignants pour un travail titanesque. Ce dernier regroupe une progression par compétences qui correspondent à des ceintures (comme au judo). Pour valider chaque compétences et obtenir les ceintures, les élèves ont 3 essais. Ces ceintures sont en lien avec le plan de travail.

– Des diplômes en sciences, géographie et histoire. Chaque diplôme regroupe plusieurs items. Les élèves ont cette fois ci deux essais pour valider les différentes compétences attendues.

– Une twittclasse (en attente de validation par la direction) @lescmdepatay.

Voilà le fruit de mon travail de cet été. Une toute nouvelle organisation assez complexe qui demandera un gros investissement de tous mais qui est grandement motivante. C’est pourquoi, j’ai hâte que l’année débute.

J’ai passé l’été à être conseillé, corrigé, inspiré et encouragé par beaucoup de collègues rencontré sur twitter donc à François, Nicolas, Anne, Catherine, Sophie, Thomas, Emmanuel, Régis, Fabien, Stephanie, Frédéric, Karine, Véronique, Joachim, Romance, Soledad, Marie, et j’en oublie.. Je vous souhaite une..

Bonne rentrée

L’école à 4 jours 1/2, une aubaine pour les écoles privées ?!

Les écoles privées rurales sous contrat peinent souvent à exister par manque d’élèves. Nombreuses sont les classes qui se ferment car, pour avoir les moyens financiers nécessaires au bon fonctionnement de l’établissement, ces écoles ont souvent besoin de « faire le plein », c’est à dire remplir ses classes avec un nombre d’élèves qui varie entre 26 et 30.

Souvent, en fin d’année, l’inquiétude de départs d’enfants non remplacés se fait sentir. Comment va-t-on recruter les élèves qui nous manquent ?

Alors que les grandes écoles privées de grandes agglomérations se targuent d’avoir des listes d’attente interminables, les écoles rurales partent à la chasse aux effectifs.

C’est là qu’intervient la réforme des rythmes scolaires et le coup de pouce donné à ces écoles. Ces dernières sont libres d’appliquer ou non cette réforme car le décret ne peut couvrir que les écoles publiques. Même si elles sont et seront incitées à adopter ce nouveau mode de fonctionnement, elles restent pour l’instant libre de choisir.

Alors pourquoi un coup de pouce ?

A part avoir vécu en plein désert durant ces 6 derniers mois, vous avez tous pu constater que la plupart des familles et même les enseignants ne souhaitent pas que les écoles adoptent la semaine de 4 jours 1/2. Pourtant, les communes n’auront pas le choix à la rentrée 2014, il faudra s’y conformer.

Les écoles privées qui choisiront de rester à la semaine de 4 jours seront alors une alternative toute nouvelle pour des familles qui ne souhaiteront pas faire une croix sur le mercredi matin.

Ce sera alors la fin pour ces petites écoles rurales de 3 à 5 classes de la chasse aux élèves à chaque fin d’année scolaire et peut être l’ouverture vers de nouvelles perspectives..

Un prof D Z’écoles