Des dictées en autonomie

Je prends le temps dans cet article de détailler mon organisation pour ce qui est des dictées autonomes. Ce n’est pas parfait bien évidemment mais cela tourne bien dans ma classe et j’ai l’impression, peut être pas objective, que mes élèves progressent.

La réalisation d’une dictée se déroule en 5 temps :

Découverte ou révision d’une notion + Entraînement – le mardi

En classe, par groupe, les élèves découvrent ou revoient une notion d’orthographe, avec moi ou en autonomie avec le plus souvent une activité de manipulation. Ils copient la trace écrite ou fabriquent une carte mentale et s’exercent sur fiche ou dans leur cahier de brouillon.

Relecture de la leçon + exercice en ligne + mots à connaître – au choix dans la semaine ou le weekend

À la maison, seul, à l’aide de notre classeur numérique OneNote , l’élève prépare sa dictée. Relecture de la leçon, dictée des mots qui se trouveront dans la dictée en autonomie mais également un exercice à faire en ligne.

Réalisation de la dictée – le mardi d’après

L’élève prépare son cahier du jour et va chercher la dictée à faire dans le livre numérique contenant toutes les dictées de l’année. Il a besoin également d’un casque pour ne pas déranger les autres élèves. La classe est partagée en 3 groupes de couleurs (vert, orange, rouge). La longueur de la dictée diffère en fonction des groupes.

Clique ici pour accéder au ePub

Correction en binôme de la dictée avec outils

Je réalise une première correction le jour de la dictée où je marque d’une croix les erreurs et je note dans la marge le nombre de mots bien orthographiés. Les élèves, en groupe et à l’aide de tous les outils mis à leur disposition, corrigent au crayon à papier leurs erreurs (sans comparer leur cahier si possible). Je leur demande parfois de justifier leur correction en réalisant des twoutils que nous avons l’habitude rencontrer lors des twictées.

Exemple de twoutil

Correction en binôme avec texte sans erreur

Je réalise une seconde correction puis je demande aux élèves de corriger définitivement leurs dernières erreurs au stylo vert à l’aide d’un camarade mais surtout du texte. (Vous avez bien saisi par contre que je ne vous partagerai pas les textes qui sont la plupart repris de différents manuels ou bien inventés).

Comme mes élèves travaillent en ateliers autonomes les mardis et vendredis, c’est l’idéal pour travailler l’orthographe. Plus de détails dans mon billet sur mon fonctionnement en ateliers.

J’espère avoir été clair et n’avoir rien oublié. Cela ne révolutionne pas l’orthographe. D’autant plus que je souhaite changer la construction de mes leçons pour la rentrée 2019.

Un grand merci à Yann Houry pour l’idée de l’ePub de dictée avec Pages.

Bonnes vacances

Classroomscreen : un outil précieux pour la classe

Aujourd’hui, et avec un peu de retard, je vous présente un outil que j’utilise depuis seulement quelques semaines dans ma classe principalement pour gérer le temps des différentes activités de la journée.

L’outil est entièrement gratuit mais ne fonctionne qu’avec les navigateur Google Chrome et Mozilla Firefox. Il suffit de se rendre à cette adresse : www.classroomscreen.com.

Disponible en plusieurs langues, l’application se présente avec un dock en bas de page contenant différents boutons/fonctions à activer. Il est également possible de modifier le fond d’écran.

Outre les feux tricolores pour informer les élèves de l’état sonore de la classe ou autre, mes widgets préférés sont l’horloge et le minuteur. Pour réguler les activités de la classe, c’est parfait. Les élèves se laissent beaucoup moins débordés par le temps. La petite sonnerie fait immédiatement réagir mes élèves (idéal pour les ateliers ou pour la copie d’une trace écrite).

L’application minuteur peut également servir de chronomètre.

Pour la gestion du niveau sonore de la classe, il vous faudra absolument un micro externe sauf sur les tablettes où il est déjà intégré. Vous pouvez régler le niveau sonore limite toléré. Cela reste un bon indicateur pour la classe (je n’utilise pas cette fonctionnalité).

Une fenêtre de texte est entièrement paramétrable afin d’afficher des consignes ou des messages à destination de vos élèves.

Différents symboles de travail sont également disponibles. Ils sont adaptables en fonction de l’activité en cours.

Les développeurs de Classroomscreen ont également eu l’idée géniale d’intégrer un générateur de Qr Code. Il vous suffit de taper l’url visé dans la barre d’adresse et le tour est joué. Vos élèves n’ont plus qu’à venir scanner le Qr Code avec une tablette ou un smartphone.

Enfin, le site propose un widget permettant de faire rapidement un tirage au sort par prénom ou par numéro.

Enfin, un espace tableau blanc est disponible.

Régulièrement, je constate que chez certains enseignants, quand le vidéo-projecteur ou le TBI ne sont pas utilisés, les élèves ont la chance de pouvoir admirer les différents fonds d’écran proposés par Microsoft Windows.

Pourquoi, dorénavant, ne pas utiliser Classroomscreen pour gérer votre classe ? J’attends vos retours avec impatience.