Mes outils pour la rentrée [Emploi du temps, Plan de travail, etc..]

Je vous partage aujourd’hui quelques outils que je vais utiliser l’année prochaine.

Emploi du temps

On commence par l’emploi du temps. Quelques précisions:

  • Je suis dans une école à 4 jours.
  • C2C signifie ceintures de compétences (en autonomie ou non).
  • J’ai placé l’EPS au hasard car je n’ai pas encore mes créneaux.
  • J’ai encadré maths, français et ceintures car je ne travaille pas en classe entière lors de ces séances mais plutôt ce que l’on pourrait qualifier de flexible.
  • J’ai pastorale car je suis dans une école privée.

Clique sur l’image pour ouvrir l’EDT au format PDF

Le plan de travail

Voici la trame de mon plan de travail de cette année que je souhaitais au format portrait contrairement à l’année dernière. Peu de nouveauté car il a très bien fonctionné donc je n’ai aucune raison de changer.

Clique sur l’image pour ouvrir le PDF

La monnaie intérieure

Je vous ai déjà plusieurs fois parlé de la mise en place de la monnaie intérieure en classe. Je vous renvoie à mon dernier article.

Cette année, avec mon collègue, nous avons choisi de travailler sur la France. Nous donnons un nom à nos classes, pour moi ce sera « Classe Marianne ». Et pour notre monnaie, nous avons choisi le Franc. J’ai pris modèle sur les pièces et billets qui ont existé avec l’Euro et je les ai reproduis avec Procreate et mon fidèle iPad.

Je ne sais pas encore si nous allons imprimer sur une feuille cartonnée en couleur ou une feuille simple que nous plastifierons. Il se peut même qu’on ne puisse finalement pas utiliser les copies couleurs même si toutes les photocopieuses vont en être dotées.

Le cahier du jour

Pour le cahier du jour, peu de changement. J’avais un système d’annotation un peu archaïque comparé à ce que je fais avec les ceintures de compétences. Du coup, pour un peu plus de cohérence, j’adapte le même code.

La poésie

Cette année, je laisse de coté mon recueil de la mer (50 poésies) et je reviens sur mon ancien recueil (80 poésies). Les thèmes sont variés. Je change par contre mon code de récitation. J’ai adapté le système de LutinBazar en reprenant ces quatre thèmes que je colorierai en fonction des résultats (vert, orange, rouge).

Cahiers de leçon

Pour les cahiers de leçon, j’aime bien faire des pages de garde pour que les élèves s’y retrouvent. Et depuis deux ans, j’y ajoute des bitmoji sur le thème. Bon, ce sont des bitmoji avec ma tête, et vous allez me dire que je suis égocentrique ou narcissique mais mes élèves aiment bien, trouve cela amusant, alors je continue.

 

Voilà pour ces quelques outils. Vous pouvez retrouver toutes mes programmations sur le blog pour vous aider à construire les votre.

La monnaie intérieure : le retour des élèves

Après une année de mise en place d’une monnaie intérieure au sein de la classe, voici venu le temps du bilan. Mais pas le mien, celui des élèves. Pour ce faire, j’ai fait une simple Google Formulaire en reprenant la plupart des questions de Bruce Demaugé-Bost qu’il avait lui même posées à ses élèves.

Sur les 30 élèves de ma classe, j’ai réussi à obtenir 15 réponses, ce qui sera donc assez représentatif de la classe. Je vous propose donc de vous partager les réponses obtenues et d’y ajouter un petit commentaire personnel à chaque fois. Bonne lecture.

Pas étonné par ces réponses car je sais que dans leur scolarité, aucun système de ce type avait été mis en place. Même si 3 élèves en avait apparemment déjà entendu parler.

Cela confirme mon ressenti tout au long de l’année. Je crois que les élèves ont vraiment apprécié d’utiliser la monnaie intérieure et de participer à sa mise en place (règlement, services, etc..).

Là non plus peu de surprise, les élèves se sont approprié cette monnaie assez facilement et rapidement. L’organisation et la mise en place des fiches de salaire ont été très aisées. Je félicite d’ailleurs mais élèves pour leur grande adaptation.

Peu de retour des parents, il reste encore 10 jours, sait-on jamais. J’en conclus que l’ensemble des parents d’élèves avaient décidé de me faire confiance.

Grand engouement pour le marché intérieur, même si au fil des semaines, le nombre de stand s’est amoindri. Le nombre d’objets à vendre également. Mais beaucoup d’élèves ont eu de l’imagination en organisant des loteries, des tombolas ainsi que des pochettes surprises.

Les élèves étaient aussi très curieux toutes les semaines de découvrir le stand du maître.

Je m’attendais à des réponses bien différentes pour ces deux questions. Les rémunérations des services et des activités ont été votées en conseil d’élèves. Comme dans toutes démocraties, tout le monde ne peut être en accord.

Contrairement aux réponses reçues, peu ou pas de vol de billets. La banque (moi) veillait régulièrement à ce que possédait l’élève en banque et en poche. Je n’ai pas remarqué d’enrichissement soudain, c’est pourquoi nous n’avons pas eu de problème à gérer. Les élèves ont été très honnêtes.

Les élèves ont trouvé plusieurs objectifs à cette mise en place.

Avec ces réponses, je constate que les élèves qui ont répondu aux questions n’ont pas l’impression que la monnaie intérieure ait impacté leur travail. Tant mieux, cela veut dire que ce n’est pas vécu comme une « carotte », terme employé par beaucoup de détracteur à ce système.

Ravi de cette première année de mise en place. C’est certain, c’est reparti pour une nouvelle année avec une nouvelle monnaie (un nom que mes futurs élèves choisiront).