La classe inversée : le bilan des élèves

ON-THE-FLIP-SIDE

Deuxième bilan de la série (pour ce qui est des élèves), avec un retour sur la classe inversée. Il semblerait que les élèves aient retenu principalement les capsules ainsi que les questionnaires. Les ateliers (ou groupes de travail) sont passés complètement à la trappe, sauf pour un seul élève.. Surprenant.

Seul les ateliers où l’objectif était de créer des capsules ont retenu leur attention. Bref, place au retour des premiers concernés.

Les élèves ont dans l’ensemble adoré les vidéos, mais beaucoup les ont trouvées super pour réviser. Ils ont également apprécié le format court, ce qui les rendait claires.

« Avec les vidéos, je comprends tout et c’est plus facile en classe. »

« Les capsules nous permettent d’apprendre quand on ne sait pas. »

Par contre, certains ont signalé que parfois, ils ont du regarder la vidéo une dizaine de fois pour la comprendre. D’autres ont même dit que de temps en temps, ils  ne comprenaient pas la capsule (ce qui est tout à fait normal).

Pour les questionnaires (formulaires Google), la plupart ont aimé car il n’y avait pas d’écriture et ce n’était pas sur cahier.

« Super l’absence de devoirs écrits. »

Seul un élève aurait voulu des exercices écrits.

Enfin, les ateliers de création de capsules a été leur préféré. Même si quelques élèves ont aussi apprécié réaliser eux-mêmes les cartes mentales.

Comme pour les ceintures, voici un petit résumé vidéo.

Advertisements

2 commentaires sur « La classe inversée : le bilan des élèves »

  1. J’ai plusieurs questions (car gros problème pour moi) :
    – Est-ce que tous les élèves ont facilement accès à un ordinateur (ou tablette) le soir à la maison ?
    – Les parents ont-ils accepté d’emblée cette méthode (usage de l’ordi le soir à la maison !) et si non, comment avez-vous réussi à les convaincre ?

    J’ai déjà fait deux tentatives mais j’ai dû abandonner car beaucoup de parents ne sont pas du tout « chauds » pour que leur enfant ait recours à l’informatique systématiquement. Ce sont, pour la plupart, des familles qui régulent l’accès aux outils numériques et qui ne veulent pas changer les règles mises en place chez eux. Je ne peux les blâmer (surtout quand je vois les ravages causés par l’usage intensif et peu raisonné chez d’autres élèves !) mais cela me bloque totalement dans mon envie de mettre en place la classe inversée. Même proposées en remédiation, les vidéos dont j’envoie les liens ne sont pas toujours visionnées… J’enrage !

    J'aime

    1. Bonjour,
      Certains n’y avaient pas accès car pas connecté. Mais de toute manière, la plupart du temps c’était en classe que tout se passait. Les élèves visionnaient les vidéos et répondaient aux questionnaires sur un temps de classe prévu à cet effet. Seuls quelques élèves préféraient le faire à la maison.
      Mais effectivement certains parents se réfractaires.
      Après le fait d’utiliser Evernote permettait aux enfants de pouvoir visionner les capsules sous tous types de supports (smartphones, tablettes,etc..)

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s