GoodNotes 5 – L’app indispensable pour assurer la continuité pédagogique

Je vous en ai déjà parlé dans mes précédents articles et j’en parle régulièrement en ce moment sur mes comptes Twitter et Instagram, GoodNotes est l’application indispensable du moment (et même en temps normal).

Elle sait tout faire, notamment en ce moment centraliser tous les documents que m’envoient mes élèves et d’en assurer les corrections. Je reçois les documents au format PDF ou au format photo, j’envoie tout vers l’application, je crée donc un nouveau document que je pourrais ensuite renvoyer, une fois annoté, à la famille.

Tous les documents envoyés par mes élèves et corrigés.

Organisation par dossiers avec une vue très claire.

 

Ce qui est impressionnant aussi c’est la recherche par « mots clés ». L’application est capable de rechercher un mot dans n’importe quel document, que ce soit un pdf, une photo, de l’écriture manuscrite..

Exemple avec la recherche du mot « vélo ».

 

Je ne vais pas m’étaler dans cette article car j’en ai fait une petite vidéo de prise en main que vous pouvez retrouver sur ma chaine Youtube et que je vous mets en dessous.

On se revoit bientôt.

La continuité pédagogique – 10 jours après

Mettons d’emblée de coté les deux premiers jours où les serveurs ont complètement saturé..

Depuis, tout s’est apaisé, et le temps des ajustements et des améliorations s’est imposé.

Tout va bien via monecole.fr et le petit bureau. Tout est opérationnel. Les élèves me contactent régulièrement via le traitement de texte, nous avons même pu faire les premières dictées via ce biais.

Les questions des élèves – validé (résolu) – signalé (réponse envoyée)

Exemple d’une dictée

J’essaie de doser le nombre de tâches à faire pour ne pas en demander trop. Et comme je le disais dans mon dernier article, j’arrive à leur demander du travail écrit, du travail numérique via le site classenumérique.fr et de la lecture.

Bon, il y a quelques bugs aux heures de grandes affluences mais dans l’ensemble tout fonctionne? Je prépare un plan de travail « sic » (une liste d’exercices) par semaine et je l’ouvre du lundi au vendredi de 7h30 à 19h afin qu’ils puissent couper réellement le weekend. Je peux suivre les résultats de mes élèves. Par exercices et par domaines.. C’est top.

J’y ajoute depuis cette semaine des défis.

Le premier, un défi sportif du copain Deuj, « Apprendre à jongler » que vous pouvez retrouver en cliquant sur l’image.

Le deuxième vient du collectif Twoulipo. Cette semaine c’est un tautogramme en M. Vous pouvez accéder aux autres défis en cliquant sur l’image.

J’ai de la chance également d’avoir des CM2. Le programme consiste essentiellement à revoir et asseoir les compétences abordées en CM1. Donc peu de nouvelles notions. J’en profite pour souhaiter tout mon courage aux professeurs des classes de CP.

Pour accompagner mes élèves, je pioche dans mes capsules sur ma chaine Youtube et je fais de nouvelles vidéos comme celle-ci sur les solides.

La correction des exercices ayant posée problème pour certains, j’ai donc fait une correction commentée des exercices.

Tout n’est pas parfait mais on s’adapte et on trouve des solutions. Pour faire cela, j’ai juste filmé mon écran de Mac grâce au logiciel Quicktime Player qui est installé de base.

Pour le reste, j’essaie de partager les cours de géographie, d’histoire et de sciences à travers mes fiches. Et d’accompagner avec des vidéos comme celle sur la Première Guerre mondiale.

Enfin, même si j’envoie tous les soirs une correction collective aux élèves (pour cela, je stocke tous mes documents dans un dossier Google Drive, puis je partage le lien sur le petit bureau de l’élève), j’ai décidé de faire un petit retour individuel à chaque enfant.

Je reçois donc leurs travaux par mail ou par Klassroom. Je les importe dans une application de prise de Notes (GoodNotes 5 ma préférée) mais il y en a d’autres comme Notability, Evernote, etc.. voir même directement dans l’application Mail. (N’hésitez pas dans les commentaires à me demander une solution adaptée à votre profil matériel). J’ai donc un seul document regroupant les envois d’un élève. Je l’annote, je corrige, je mets un petit mot personnalisé afin de garder du lien.

Annotation sur iPad et GoodNotes 5

J’ai ainsi un petit retour des élèves autres que sur le travail et ça fait du bien.

Sinon la semaine dernière, le carnaval était prévu à l’école. J’ai donc demandé aux élèves de se déguiser et de m’envoyer une photo pour les partager à tous sur Klassroom. Beaucoup ont joué le jeu, c’était une journée sympa.

Voilà pour ce petit retour, dix jours après le début de cette « continuité pédagogique ». Et vous, comment cela se passe ?

 

La continuité pédagogique pour ma classe

 

Je n’ai pas hésité longtemps sur comment mettre en place la continuité pédagogique pour ma classe. Mais avant de lire ce billet, il faut tenir compte de deux choses :

  • Mes élèves ont tous une connexion internet
  • Avec les tablettes en classe, ils sont habitués à utiliser des outils numériques

J’ai donc de la chance oui, et j’en suis conscient.

Le travail sera donc donné par l’intermédiaire de monécole.fr de Lorin Walter et « Mon petit bureau » que les élèves utilisent régulièrement pour accéder à plusieurs outils :

Page élève sur mon petit bureau

En haut, les applications qui sont entièrement personnalisables (via un simple lien) et en bas les widgets qui sont proposés sur le site.

Pour les applications, il y en aura des fixes et des mobiles (flexibles :-)). Comme tout mon travail est stocké dans Google Drive, je partagerai les liens du travail à faire, des dictées, des corrections ou autres. En un clic, cela est possible ! Pourquoi s’en priver.

Pour les fixes :

  • Rallye-lecture pour répondre à leur questionnaire de littérature
  • Mathéros pour les ceintures de calcul mental
  • Le OneNote de la classe (notre classeur virtuel, qui contient toutes les leçons, des exercices, etc..)
  • Le recueil de Poésie (qui est dans OneNote mais qui permet d’y accéder plus rapidement)
  • Deux manuels numériques pour les exercices écrits

On peut remercier les éditeurs pour les manuels que l’on peut retrouver gratuitement en ligne (https://adistance.manuelnumerique.com/)

Et bien sur le tout nouveau classe-numérique.fr dont voici la vidéo de présentation :

Je vais leur préparer chaque semaine une feuille de route à faire en ligne. Je pourrai voir leur progression et leur réussite. Ce qui est bien également, c’est qu’il y a une auto-différentiation en fonction des résultats. La nouvelle version vient juste de sortir, je vous en parlerai plus en détail dans un article dédié.

Vue de l’espace élève

Pour les widgets, j’ai mis celui du cahier de texte pour leur donner le travail, celui du message à la classe pour dialoguer avec eux et répondre à leurs questions. Pour cela, j’ai détourner la fonction traitement de texte, par ce biais, les élèves peuvent me poser des questions régulièrement.

Tous les soirs, je donnerai du travail écrit et du travail en ligne. Le travail en ligne étant auto-correctif, je ne transmettrai donc qu’un document le lendemain avec la correction du travail écrit. J’ai de la chance aussi d’avoir des CM2 autonomes pour la plupart.

Je ne veux pas multiplier les outils, ni perdre mes élèves et les parents avec plusieurs sites ou façons de faire.

On a tout de même demandé aux parents de nous envoyer régulièrement le travail écrit. C’est la seule chose que mon petit bureau ne gère pas encore. Je réfléchis à faire un espace de dépôt sur le drive mais pour l’instant j’ai demandé aux parents de m’envoyer des photos ou des scans via Klassroom ou mail (je leur ai donné une adresse mail dédiée).

Car oui, avec les parents, je continue d’utiliser Klassroom pour échanger, communiquer et transmettre des informations.

Je viendrai compléter ce billet en cas d’évolution, car à l’heure où j’écris ces lignes, nous en sommes à l’état de projet. Il faudra voir en situation réelle.

N’hésitez pas à fouiller le blog, il y a pas mal de ressources et d’idées sur le numérique.

Pourquoi utiliser une tablette (iPad) à l’école ?

Depuis de nombreuses années, le numérique fait son entrée dans le monde de l’éducation avec plus ou moins de difficultés.. L’équipement, souvent à l’origine des mairies ou des établissements, n’est pas souvent bien reçu par les enseignants qui manquent de formation.

La plupart des enseignants équipés que je rencontre lors de mes formations me posent toujours la même question:

Que puis-je faire avec une tablette ?

Et oui, on met des tablettes dans les mains des profs et des élèves sans les former. On constate même régulièrement que les élèves sont plus à l’aise avec cet outil que les professeurs.

Alors qu’est ce qu’on fait avec une tablette à l’école primaire voire même au collège ?

Qu’est ce qu’une tablette ?

Une tablette c’est :

  • un dictaphone
  • un micro
  • une camera
  • un appareil photo
  • un logiciel de montage vidéo
  • un instrument de musique
  • un logiciel de dessin
  • un logiciel de bureautique
  • une banque d’application inimaginable

Tout cela dans 1 appareil. Qui fait mieux ?

Une fois que l’on est en phase avec cela, on peut réfléchir à ce que l’on va pouvoir faire avec. Je présente souvent des usages en formation mais c’est un tel outil de créativité que seul l’imagination de l’enseignant est la limite.

J’ai listé ici quelques apports d’une tablette à l’école mais il y en a bien d’autres..

Vous le savez, j’ai porté mon choix sur les iPad même si il existe également de nombreuses tablettes Android de qualité. Voici les 4 raisons principales de mon choix:

  • La fiabilité
  • La facilité d’utilisation et de réglages
  • La sécurité
  • La qualité des applications proposées via le store

Produire des ressources

Mes élèves utilisent les iPad principalement pour produire des ressources comme :

  • des cartes mentales
  • des capsules
  • des textes
  • des affichages
  • des présentations

Je vous laisse découvrir les capsules et autres productions sur la chaîne YouTube de ma classe.

Produire des écrits

Ecrire des textes sur ses cahiers pour les faire lire au maître c’est bien, mais si on peut en plus faire quelque chose de plus joli en développant des compétences numériques des programmes et pouvoir être lu par des classes du monde entier.. La différence est là. Et cela change tout. Je n’ai jamais eu autant d’élèves qui s’appliquaient et qui persévéraient dans leur production.

Et oui, il y aura toujours des contres, car vous allez me dire que c’est un peu la carotte, mais arrêtons de se voiler la face, nous savons pertinemment que l’expression écrite n’est pas ce qui passionne la plupart de nos élèves. Donc oui, ce genre de projet déculpe la motivation de la classe.

Créer, s’exprimer et programmer

Les élèves vont pouvoir s’exprimer devant une caméra, s’enregistrer, produire des scénarios, des jeux vidéos, des films en StopMotion, des morceaux de musique.. Comme je le disais plus haut, l’imagination n’a pas de limite.

N’hésitez pas à aller faire un tour sur la chaine YouTube de ma classe.

Les élèves vont prendre confiance, exprimer leurs sentiments, être eux-mêmes tout en travaillant des compétences essentielles pour leur vie future.

C’est la même chose pour tous les éléments de programmation que les élèves, dès le cycle 2, doivent acquérir.

Je cite ici quelques applications qui permettent de travailler ces compétences, mais il en existe bien d’autres..

Différencier

Pour finir, un des points les plus important et essentiel pour moi dans mon enseignement, c’est la différenciation. Et justement, la tablette permet de faciliter cette mise en place. J’en ai déjà beaucoup parlé sur le blog avec les ceintures de compétences et les parcours.

Mais je ne l’utilise pas seulement pour cela.

Aussi pour préparer et faire faire les dictées, développer l’autonomie (avec par exemple Rallye-Lecture et Matheros), permettre une nouvelle organisation pédagogique (classe flexible) mais aussi évaluer (Plickers et Kahoot), permettre aux élèves de s’entrainer (Défitables, learningapps).

En espérant que cet article vous permettra de vous lancer dans l’utilisation des tablettes en classe ou même vous motivera à doter votre classe.

On se tient au courant.

Les applications des iPad de mes élèves [vidéo]

Aujourd’hui, je vous fais à nouveau entrer dans ma classe et je vous plonge à travers les iPad de ma classe. Je vous montre comment je les ai organisés et quelles applications j’ai choisi d’installer.

Voici la liste des applications présentées:

Je vous dis à très vite pour une nouvelle vidéo.

Mon premier Escape Game

J’ai décidé aujourd’hui de vous partager le premier Escape Game que j’ai moi même fabriqué.

Il n’est pas exceptionnel et je compte sur votre indulgence, mais c’est avec plaisir que vous me ferez votre retour.

Je l’ai proposé à Noël, et mes élèves ont mis entre 55 et 58 minutes pour le résoudre. Il se compose de 4 grosses parties.

  • Recherche de la clé de code
  • Décodage du message/devinette grâce à la clé de code
  • Utilisation de la réponse à la devinette pour colorier le Qr code
  • Scanner le Qr code pour avoir le code du cadenas

Et cela deux fois car il y avait deux cadenas. Il fallait donc se répartir les tâches.

Rien de caché dans la classe, j’ai juste donné tous les éléments aux élèves dès le départ. Je posterai des photos des élèves prises pendant ce moment sur le compte Instagram du blog.

Je vous le partage au format PPTX:

Escape Game de Noël

et PDF:

Escape Game de Noël

Bon Escape.

PS: si vous voulez en savoir plus sur les Escape Game pédagogiques et avoir plein d’exemples et de ressources pour plusieurs niveaux de la classe, je vous conseille cet excellent site : https://scape.enepe.fr/

Un exemple d’utilisation des iPad en ateliers

Aujourd’hui encore, je vous fais entrer dans ma classe. Cette fois-ci, on y découvre mes élèves en action durant les ateliers du mardi matin.

Quelques usages sont présentés, si vous voulez en savoir plus, n’hésitez pas à me contacter.