Un montage photo/vidéo sans effort avec Quik

Quik (anciennement Replay) est une application de montage photo/vidéo de GoPro disponible sur iOS et Android.

L’application est très simple : on sélectionne quelques photos ou vidéos, on applique un thème parmi la petite trentaine de disponible, une musique et le tour est joué.

Faites aisément un retour sur un projet de classe, une sortie scolaire ou une classe découverte.

Publier une création Book Creator sur le web [Tuto]

Avec cette nouvelle mise à jour (5.1 sur iOS), il est enfin possible pour tout le monde de publier en ligne des livres créés avec Book Creator. (partager facilement un projet Book Creator)

Il faut créer un compte enseignant, et il est aujourd’hui possible de publier gratuitement 10 livres. Un modèle avec abonnement risque de voir le jour dans les prochaines semaines afin de pouvoir en publier un nombre plus important.

Une fois en ligne, vous pouvez le partager via un lien ou alors l’intégrer directement dans vos sites/blogs.

Idéal pour partager nos créations aux familles.

Découvrir quelques bases de la programmation avec Run Marco [Démo]

Avec Run Marco (disponible sur Android et iOS, mais aussi sur Kindle Fire et Chrome OS) il est possible de faire découvrir les premières bases de la programmation par blocs à vos élèves.

Sur 36 niveaux, l’apprenti programmeur doit faire progresser son personnage sur un chemin comprenant plusieurs obstacles.

La difficulté réside dans le fait d’obtenir les 3 étoiles à chaque étape.

Il est possible de suivre l’avancée de vos élèves sur le site de l’application. Pour cela, rien de plus simple : se créer un compte, créer un code classe puis entrer le prénom de vos élèves. Ainsi chaque élève pourra s’identifier et reprendre sa propre partie.

Sur le site, on apprend que le jeu a été conçu pour des 6-12 ans, que l’application est traduite en 26 langues mais aussi qu’un nouveau monde devrait arriver bientôt.. Malheureusement, l’application (sur iOS) n’a pas été mise à jour depuis presque 1 an..

 

SpriteBox : Coder en s’amusant [Démo]

SpriteBox est un jeu d’initiation au code développé par les concepteurs de Lightbot. Il est disponible sur le web mais aussi en version application sur iOS et Android.

Composé de 4 niveaux, ce jeu est entièrement gratuit.

Je ne vous en dis pas plus et je vous laisse visionner ma vidéo de démonstration.

Créer des Qr Codes facilement avec Workflow [tuto]

Workflow est une application d’automatisation indispensable sur iOS qui est récemment devenue gratuite suite à son rachat par Apple.

Elle permet de simplifier des tâches et d’augmenter sa productivité. Il existe de nombreux Workflow disponibles mais il est aussi possible d’en créer.

Je n’entrerai pas plus dans les détails mais voyons aujourd’hui une manière de créer rapidement un code Qr sans passer par un site ou une application tierce.

A bientôt.

Des applications pour faire coder les élèves

On me demande souvent quelles sont les applications avec lesquelles mes élèves codent. Alors, petit tour d’horizon..

Scratch Junior

Scratch junior pour découvrir la programmation par blocs, plutôt faite pour les élèves de cycle 2 mais mes élèves de CM2 s’y retrouvent tout de même.

Tickle

Tickle pour aller un peu plus loin dans la programmation et pour programmer des drones Parrot. Il est encore possible de l’utiliser avec les Sphéro, Ollie, Dot, Wedo et autre BB-8.

Bien sur, il est possible de coder des personnages comme avec Scratch Junior.

Tynker

Tynker qui est semblable à Tickle mais en anglais. Il permet de programmer des drones Parrot (ce que font mes élèves).

Toujours du codage par blocs. Il est aussi possible de coder des personnages comme avec Scratch Junior.

Voilà pour ce petit tour d’horizon. Je vous présenterai en détails ces applications dans de futurs billets..

Les photos sur Twitter : Merci les filtres, Merci Prisma

Utilisant Twitter au sein de ma classe depuis quelques années, outre le travail des élèves, la question du partage de photos d’élèves sur le réseau social se pose rapidement.

Notamment pour faire vivre la classe et partager les activités des élèves au jour le jour (par exemple lors d’une semaine en classe de mer).

La solution que j’utilisais jusqu’à maintenant n’était pas esthétiquement parfaite. Je floutais les visages de mes élèves avec l’utilitaire « Skitch ». J’ai pensé un temps au autocollants mais cela ne me convenait pas non plus..

Avec l’utilitaire « Skitch »

Depuis l’été 2016 (date de sortie de l’application), je me suis mis à utiliser l’application « Prisma » pour appliquer des filtres à mes photos personnelles.

Le fonctionnement est très simple : on prend une photo, puis on lui applique un filtre façon oeuvre d’art et hop le tour est joué.

Le fonctionnement de l’application « Prisma »

 

En utilisation personnelle ok, mais je n’avais absolument pas pensé à l’utiliser pour l’appliquer aux photos de mes élèves partagées sur Twitter. Un grand merci à Régis Forgione qui l’utilise avec sa classe et qui a donné l’idée à de nombreux profs twittos.

Même si nous avons l’autorisation des parents, je ne suis jamais à l’aise avec le partage de photos d’enfants sur les réseaux sociaux.

Avec les filtres proposés par cette application, plus de souci et cerise sur le gâteau cela donne vraiment un style « oeuvre d’art » aux photos publiées.

Avec le filtre « Surf »

Sur les photos partagées, on reconnait les élèves mais on ne distingue pas les traits de leur visage. C’est parfait !!!

Prisma est disponible dans l’App Store pour iOS et dans le Play Store pour Android.

PS : l’application n’est pas optimisée pour l’iPad, dans l’AppStore, il faut choisir « applications pour iPhone ».

Evaluer avec Plickers


plickers-responses

On a parfois envie d’évaluer ses élèves très rapidement sur une notion, mais cela est souvent couteux en temps et en matériel.

Je pense bien évidemment aux photocopies mais aussi aux traditionnels levers d’ardoises.

Plickers propose une solution très simple quoiqu’un peu fermée car elle nous oblige à utiliser les QCM.

Je vous rappelle le principe très rapidement : les élèves se voient attribuer une carte qui contient un symbole. En fonction de l’orientation de ce symbole, l’élève va choisir entre 4 réponses possibles : A B C ou D. A l’aide d’un smartphone ou d’une tablette, l’enseignant va scanner les cartes des élèves et tous les résultats s’affichent en direct sur le site via le web.

Prenons un exemple :

capture-decran-2017-01-23-a-20-52-25

L’enseignant prépare ses questions et indique la bonne réponse. Il les affiche ensuite au tableau (TBI ou vidéo-projecteur) puis scanne les réponses des élèves. L’affichage des résultats est en temps réel. On remarque le graphique avec les choix de la classe. En vert le nombre d’élèves qui a bien répondu, en rouge, les mauvais choix.

Mais si on creuse un peu plus dans les résultats, on obtient le détail par élève pour chaque question.

capture-decran-2017-01-23-a-20-53-13

Enfin, et c’est la cerise sur le gâteau, une page affiche un récapitulatif final de toute la classe. On peut alors voir le pourcentage de bonnes réponses par élève et savoir précisément où la ou les erreurs ont été commises.

capture-decran-2017-01-23-a-20-54-07

Voici une façon simple et rapide d’évaluer vos élèves. Les résultats s’affichent en temps réel ce qui permet de rebondir très facilement sur les difficultés observées.

Et vous, comment évaluez vous rapidement vos élèves ?

Book Creator fait le plein de nouveautés

Capture d’écran 2016-03-06 à 15.36.45

L’application indispensable de création de livre numérique vient de recevoir une mise à jour qui la dote de nouvelles fonctionnalités très intéressantes.

Il est maintenant possible de consulter les livres créés directement dans l’application avec le mode lecture. Plus besoin d’exporter en ePub dans iBooks.

Ensuite, la fonction « Me raconter » permet à Siri de lire le livre créé. Tous les textes de votre livre seront lus.

C’est une possibilité que je trouve tout bonnement géniale !!!!!

C’est donc parti pour un petit tour de ces nouveautés en vidéo.

 

S’organiser avec Google Keep [..et non plus Evernote]

maxresdefault

Bon, entre nous, sur le ring, Evernote l’emporte par KO sur Google Keep mais développons un peu..

J’ai été abonné Evernote Premium (40€ l’année) pendant de nombreuses années et j’utilisais en parallèle un compte gratuit pour ma classe, mais le virage pris par l’éléphant vert m’a obligé à regarder ce qui se faisait ailleurs.

Je m’explique, Evernote basic (gratuit) n’autorise maintenant qu’une synchronisation entre 2 appareils seulement et 60Mo de téléchargement par mois.. Autant dire que cette version est pratiquement inutilisable. Il y a maintenant Evernote Plus à 30€/an et Evernote Premium à 60€.

capture-decran-2016-10-02-a-20-55-21

Ne vous méprenez pas, je ne crache pas sur Evernote que j’adore mais vu les tarifs pratiqués et de récents bugs de synchronisation, j’ai décidé de me tourner vers d’autres solutions.

Travaillant avec l’univers Apple (iOS et MacOs), utiliser l’application Notes est un choix naturel, mais malgré ses progrès, l’interface reste austère et je souhaitais vraiment une solution multiplateforme.

Je me suis donc mis à utiliser Google Keep, une alternative simple et efficace mais pas aussi complète qu’Evernote et Notes.

La raison principale ? Il n’est pas possible dans ses notes de sauvegarder des fichiers PDF, docx, pages, etc..

Ses atouts :

  • Pouvoir ajouter des couleurs diverses à ses notes (oui j’aime utiliser des applications dont le design est réussi).
  • Prendre des notes vocales grâce au micro. Tout ce que vous direz sera retranscrit à l’écrit.. Génial.
  • Classer facilement ses notes grâce à des libellés et pouvoir les archiver pour qu’elles n’apparaissent plus sur le panneau d’accueil.
  • L’application est multiplateforme et permet le partage, la coopération sur une ou plusieurs notes.

capture-decran-2016-10-02-a-21-12-34

Pour créer une note, rien de plus simple..

Pour ajouter un libellé, il suffira de saisir le symbole « # ».

capture-decran-2016-10-02-a-21-14-48

capture-decran-2016-10-02-a-21-15-32

On peut ensuite lui attribuer une couleur ainsi que modifier quelques paramètres.

capture-decran-2016-10-02-a-21-19-04

Pour chaque note, il est possible de mettre un rappel ou de la partager à un ou plusieurs collègues pour collaborer.

La synchronisation est ultra rapide (du Google quoi) entre tous vos appareils.

Voici ce que cela donne sur un iPhone par exemple :

img_0013

Pour terminer, soyons clairs.

Mes élèves travaillent avec OneNote. J’organise mon travail avec OneNote.

Le logiciel de Microsoft est pour moi un classeur numérique qui permet d’organiser son travail comme aucune autre plateforme. Mais pour toutes les petites notes du quotidien et autres, je n’apprécie pas OneNote.

Alors, pour le reste, Google Keep est un très bon compagnon et je vais poursuivre mon expérimentation. Bien sûr, comme il ne faut jamais dire jamais, il se peut très bien que dans un futur proche je laisse tomber pour revenir à Evernote. Mais sachez que pour l’instant, la solution proposée par Google me convient (je suis fan des utilitaires Google).

N’hésitez pas à vous en faire une idée par vous même.

A bientôt.